09.73.03.70.80 09:30 - 18:30

ÉTIQUETTES POUR IMPRESSION EN ROULEAUX

Pour ceux qui ne savent pas trop comment commander des étiquettes vierges pour imprimantes en rouleaux, cet article a pour but d'aider à résoudre les principaux problèmes et de faire en sorte que le bon matériau et la bonne taille d'étiquette soient commandés, que le diamètre du/des rouleau(x) d'étiquettes soit adapté à l'imprimante et que les capteurs de l'imprimante puissent détecter les étiquettes à imprimer.

IMPRIMANTES

Il y a actuellement deux types d'imprimantes spécialement conçues pour l'impression d'étiquettes prédécoupées : les imprimantes à jet d'encre et les imprimantes thermiques. Il existe quelques imprimantes laser (toner sec) pour l'impression de rouleaux et de feuillets à plat, mais ce sont des imprimantes pré-conversion, format bobine à bobine et non pour la post-conversion, avec étiquettes prédécoupées.

Imprimantes à jet d'encre

Cette technologie imprime des images et du texte sur les étiquettes à l'aide d'encre aqueuse sous forme de colorant ou de pigment. Depuis leur introduction dans la deuxième moitié des années 1980, les imprimantes à jet d'encre ont gagné en popularité et en performance.

Une imprimante d'étiquettes à jet d'encre dépose de très fines gouttelettes d'encre sur une étiquette en papier ou en polymère pour créer une image. Ces points d'encre sont minuscules (pour les imprimantes de bureau, entre 50 et 60 microns de diamètre en général), si petits qu'ils sont inférieurs au diamètre d'un cheveu humain (80 microns). La quantité d'encre distribuée par les têtes d'impression est mesurée en picolitres (1 billionième de litre). Pour les grandes imprimantes à jet d'encre commerciales, le nombre de picolitres distribués varie selon la buse de la tête d'impression de 6 à 11 picolitres, mais chez les imprimantes de bureau, les buses mesurent généralement 75 microns, une valeur standard. Cela permet un positionnement très précis des points d'encre, avec des résolutions allant jusqu'à 1440 x 720 points par pouce (DPI). Les points sont déposés depuis les cartouches d'encre disponibles, typiquement CMJN dans les imprimantes de bureau, pour mélanger les couleurs en quantités variables afin de créer des images de qualité photo.

Les encres sont soit à base de colorants – consistant en un colorant entièrement dissous dans un liquide –, soit des encres pigmentaires formées d'une poudre très fine de particules solides de colorant en suspension dans un support liquide. La principale différence entre les colorants et les pigments réside dans la taille des particules et, par conséquent, les colorants ne sont pas stables aux UV alors que les pigments le sont en général.ink which consists of a very fine powder of solid colourant particles suspended in a liquid carrier. The main difference between dyes and pigments is the particle size and therefore dyes are not UV stable whereas pigments are usually UV stable.

Matériaux d'étiquettes pour imprimantes à jet d'encre

Comme les imprimantes à jet d'encre projettent de l'encre humide sur la surface de l'étiquette (face avant), l'encre a besoin de temps pour sécher par évaporation et absorption par le matériau de surface. Les surfaces des étiquettes vierges ayant un bon pouvoir d'absorption fonctionnent donc mieux avec les imprimantes à jet d'encre, par exemple les papiers mats non couchés.

Les papiers couchés tels que les papiers satinés, brillants et glacés, ainsi que les polymères, ne conviennent en général pas bien aux imprimantes de bureau à jet d'encre, car dans ce cas le revêtement de surface (dans le cas du papier) ou la composition du matériau (pour les polymères) empêche l'absorption et sans sécheur chauffant dans l'imprimante, l'évaporation ne peut pas compenser. Les étiquettes imprimées risquent de baver en sortant de l'imprimante.

La solution consiste à enduire les papiers brillants et les polymères d'un produit chimique qui réagit avec l'encre et la sèche. Par conséquent, lors du choix d'une étiquette en papier avec une finition brillante ou d'une étiquette en polymère (polyester, polyéthylène ou poly-propylène), assurez-vous toujours qu'il existe une version « jet d'encre » de l'étiquette.

Jet d'encre – choix de matériaux d'étiquettes

Formats feuillets (A4, A3 & SRA3)

Papier
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 WTP Blanc mat/Adhésif permanent
2 WTSP Blanc mat/Adhésif super permanent
3 WTR Blanc mat/Adhésif décollable
4 RWP Blanc mat recyclé/Adhésif permanent
5 CSC Blanc prestige/Adhésif permanent
6 MOP Blanc mat de masquage/couverture/Adhésif permanent
7 PWIP Blanc brillant pour jet d'encre/Adhésif permanent
8 FABP Blanc mat compatible tissus/Adhésif permanent
9 FMC Crème prestige/Adhésif permanent
10 MLB Brun prestige/Adhésif permanent
11 MLG Gris prestige/Adhésif permanent
12 MLS Sable prestige/Adhésif permanent
13 MLT Terracotta prestige/Adhésif permanent
Polyéthylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 PETP Blanc mat//Adhésif permanent
2 PETC Blanc mat/Adhésif cryogénique (Adhésif et matériaux spéciaux – pour très basses températures)
3 PETH Blanc mat/Adhésif cryogénique (Adhésif et matériaux spéciaux – résistants à la chaleur)
Polypropylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 PWIP Blanc brillant pour jet d'encre/Adhésif permanent
2 PCIP Transparent brillant pour jet d'encre/Adhésif permanent

Format rouleaux

Papier
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 WTP Blanc mat/Adhésif permanent
2 WTR Blanc mat/Adhésif décollable
3 RWP Blanc mat recyclé/Adhésif permanent
4 CSC Blanc prestige/Adhésif permanent
5 MOP Blanc mat de masquage/couverture/Adhésif permanent
6 PWIP Blanc brillant pour jet d'encre/Adhésif permanent
7 FABP Blanc mat compatible tissus/Adhésif permanent
8 FMC Crème prestige/Adhésif permanent
9 MLB Brun prestige/Adhésif permanent
10 MLS Sable prestige/Adhésif permanent
11 MLT Terracotta prestige/Adhésif permanent
Polypropylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 PWIP Blanc brillant pour jet d'encre/Adhésif permanent

Imprimantes thermiques

Il s'agit d'un procédé d'impression numérique qui produit une image imprimée par le biais d'une tête d'impression chauffée, soit appliquée directement sur la face avant de l'étiquette en papier ou en polymère préalablement enduite d'un produit thermochrome, soit en appliquant la chaleur de la tête d'impression sur un ruban de résine et/ou de cire qui se dépose ensuite sur l'étiquette.

De nombreuses imprimantes thermiques fonctionnent dans les deux modes, c'est-à-dire en mode direct et par transfert thermique, à condition qu'un ruban ait été chargé. Ces modèles à double fonctionnalité utilisent généralement la lettre T à la fin du numéro de modèle pour indiquer qu'il existe également un mode transfert thermique, par exemple : Zebra GK240D (mode direct uniquement) et GK420T (mode direct et transfert thermique).

Impression thermique directe

Les imprimantes thermiques directes utilisent un matériau d'étiquette traité chimiquement (papier et polymère) qui noircit lorsque la tête d'impression thermique chauffe sa surface.

Bref résumé

  • Ne nécessite ni encre, ni toner, ni ruban.
  • Impressions en noir seulement.
  • Sensible aux rayons UV et à l'âge, l'image imprimée se décolorera.
  • Économique et moins cher que le transfert thermique car il n'y a pas de consommables supplémentaires (rubans).
  • Maintenance minimale requise ou remplacement du consommable.
  • Déconseillée pour une utilisation à contact élevé.
  • Utilisée couramment pour les codes-barres à courte durée de vie et les données variables telles que les étiquettes d'adresse, de codes-barres, de livraison, de badge, de prix, de reçu, d'expédition, etc.

Comme c'est la chaleur qui crée l'image en chauffant la couche thermosensible, les imprimantes thermiques directes n'ont pas besoin d'encre, de toner ou de rubans. L'un des avantages de cette technologie est le faible coût d'entretien, car avec relativement peu de pièces mobiles, il y a théoriquement moins de pièces à entretenir et/ou à remplacer, et les imprimantes sont également faciles d'emploi.

Toutefois, bien que ce qui précède puisse être interprété comme des avantages, cette technologie d'impression n'est pas exempte de certaines contraintes. En premier lieu, l'image n'est pas permanente, elle s'estompe au fil du temps. Comme le papier est sensible à la chaleur, une chaleur supplémentaire ou un excès de lumière peut assombrir l'ensemble du papier, rendant le texte illisible et les codes-barres inscannables. Pour cette raison, l'impression thermique directe est principalement utilisée pour les étiquettes dont la durée d'utilisation est limitée, par exemple les étiquettes de PDV, de livraison et d'expédition, etc. Une autre considération est que l'image et le texte créés sont noirs, mais une marque et des graphismes en couleur peuvent bien sûr être préimprimés en ne laissant que les données et/ou les informations variables à imprimer en noir sur un fond blanc ou en couleur.

Papier thermique

Ces papiers utilisés dans les imprimantes thermiques directes fournissent une image et un texte riche et net à toutes les vitesses d'impression pour une excellente lisibilité.

La surface du papier est revêtue d'un mélange solide d'un colorant et d'une matrice appropriée. Le revêtement comprend quatre types différents de produits chimiques :

Leuco-colorants

Ceux-ci se présentent sous deux formes chimiques, dont l'une est incolore. Les colorants utilisés dans le papier thermique sont généralement des colorants à base de phtalure de triarylméthane (PTM), des colorants fluorés ou du lactone violet cristal. Ces colorants ont une forme de Leuco incolore (blanc ou incolore) lorsqu'ils sont cristallins ou dans un environnement à pH neutre, mais deviennent colorés lorsqu'ils fondent ou sont exposés à un environnement acide.

Révélateurs

Les révélateurs sont essentiellement des acides organiques qui sont également fondus avec les Leuco-colorants afin de donner plus de couleur. Les phénols, les sulfonylurées et les sels de zinc des acides salicyliques substitués sont des exemples de tels révélateurs.

Sensibilisants

Des sensibilisants sont aussi ajoutés à la surface du papier pour optimiser la température de coloration et faciliter le mélange des révélateurs et des Leuco-colorants lors de la fusion. Les sensibilisants sont généralement de simples molécules d'éther.

Stabilisants

Des stabilisants sont ajoutés à la couche formée par le Leuco-colorant, le révélateur et le sensibilisant et empêchent les colorants de revenir à leur forme cristalline incolore d'origine lorsqu'ils sont stockés dans des conditions chaudes ou humides.

En plus de la couche thermochrome détaillée ci-dessus, les papiers thermiques peuvent également être recouverts d'une couche protectrice contre l'abrasion (dont la chaleur induite est suffisante pour noircir le papier), les graisses et les huiles provenant des produits alimentaires. Cela peut être sous forme d'une couche semi-couvrante qui offre une protection partielle et laisse l'étiquette encore mate en apparence ou d'une couche de finition pleine qui crée souvent un lustre satiné à l'étiquette mais améliore sa résistance et la protection de l'information imprimée.

Thermique direct – choix de matériaux d'étiquettes

Format rouleaux

Papier
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 TEP Blanc mat/Adhésif permanent
2 TEFP Blanc mat/Adhésif spécial congélation
3 TSP Blanc semi-couché/Adhésif permanent
Polypropylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 TWPP Blanc mat/Adhésif permanent

Impression par transfert thermique

Avec l'impression par transfert thermique, au lieu d'appliquer la chaleur directement sur une surface thermochrome, la tête d'impression thermique applique la chaleur sur un ruban à base de résine ou de cire qui fond sur la surface de l'étiquette, et l'encre est absorbée par le matériau de l'étiquette.


Bref résumé

  • Ruban requis pour l'impression
  • Des rubans de couleurs différentes permettent des choix de couleur
  • L'image imprimée ne devrait pas vieillir ni s'estomper
  • L'image produite par la cire et/ou la résine est généralement durable et résistante aux produits chimiques et à la température.
  • Bonne qualité de reproduction
  • Compatible avec une large gamme de surfaces d'étiquettes
  • Utilisée couramment pour l'identification des produits, les étiquettes de biens et d'inventaire.

Comme les facteurs environnementaux n'altèrent pas la qualité d'impression, ce type de technologie induit une zone imprimée très résistante qui devrait résister aux températures extrêmes et au contact avec des produits chimiques. Cette méthode d'impression est recommandée pour les étiquettes qui doivent durer plus de six mois.

Contrairement à l'impression thermique directe, l'impression par transfert thermique offre la possibilité d'utiliser des couleurs secondaires par changement de ruban. Comme la face avant de l'étiquette n'a pas besoin d'être une surface préenrobée comme pour l'impression thermique directe, cette méthode d'impression est également très polyvalente en termes de matériaux d'étiquettes utilisables.

Transfert thermique – choix de matériaux d'étiquettes

Transfert thermique – choix de matériaux d'étiquettes

Papier
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 WTP Blanc mat/Adhésif permanent
2 WTSP Blanc mat/Adhésif super permanent
3 WTR Blanc mat/Adhésif décollable
4 RWP Blanc mat recyclé/Adhésif permanent
5 CSC Blanc prestige/Adhésif permanent
6 MOP Blanc mat de masquage/couverture/Adhésif permanent
7 FABP Blanc mat compatible tissus/Adhésif permanent
8 WASP Couche d'aluminium sur l'envers – Blanc mat/Adhésif super permanent
9 SGP Blanc satiné/Adhésif permanent
10 HGP Blanc glacé/Adhésif permanent
11 FQP Finition nacrée Pearlescent
12 GDP Finition métallisée dorée mat/Adhésif permanent
13 SRP Finition métallisée argentée mat/Adhésif permanent
14 CBSP Finition métallisée argentée brillante/Adhésif permanent
15 BEP Bleu mat/Adhésif permanent
16 GNP Vert mat/Adhésif permanent
17 RDP Rouge mat/Adhésif permanent
18 YWP Jaune mat/Adhésif permanent
19 FGNP Vert fluorescent/Adhésif permanent
20 FORP Orange fluorescent/Adhésif permanent
21 FPNP Rose fluorescent/Adhésif permanent
22 FRDP Rouge fluorescent/Adhésif permanent
23 FYWP Jaune fluorescent/Adhésif permanent
24 FMC Crème prestige/Adhésif permanent
25 MLB Brun prestige/Adhésif permanent
26 MLG Gris prestige/Adhésif permanent
27 MLS Sable prestige/Adhésif permanent
28 MLT Terracotta prestige/Adhésif permanent
29 BPP Emballage brun/Adhésif permanent
Polyéthylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 PEWP Blanc mat/Adhésif permanent
2 PEOP Blanc mat de masquage/couverture/Adhésif permanent
3 PETC Blanc mat/Adhesif cryogénique (Adhésif et matériaux spéciaux – pour très basses températures)
4 PETH Blanc mat/Adhesif cryogénique (Adhésif et matériaux spéciaux – résistants à la chaleur)
Polypropylène
# CODE PRODUIT DESCRIPTION DU MATÉRIAU
1 MWP DESCRIPTION DU MATÉRIAU
2 PGWP Blanc brillant/Adhésif permanent
3 PGCP Transparent brillant/Adhésif permanent

CAPTEURS D'ÉTIQUETTES

Il existe deux principaux types de capteurs actuellement utilisés dans les imprimantes d'étiquettes en rouleaux pour détecter le début et la fin des étiquettes. Ce sont des capteurs optiques ou photoélectriques capables de détecter les variations d'opacité et/ou de contraste et des capteurs capacitifs ou à ultrasons qui détectent les variations d'épaisseur entre l'étiquette et le support du rouleau.

Capteurs optiques/photoélectriques

Les capteurs optiques ou photoélectriques sont des dispositifs de détection sans contact très polyvalents. La fiabilité des « yeux » photoélectriques a fait un pas de géant au début des années 1970 lorsque la diode électroluminescente (LED) a remplacé la fragile source lumineuse à incandescence.

Cette source de lumière par semi-conducteurs permet également d'éliminer la plupart des problèmes causés auparavant par la lumière ambiante. Les cellules photoélectriques modernes à modulation d'impulsions ne réagissent qu'à la lumière émise par leur propre source lumineuse.
Cette capacité permet au capteur d'être très sensible et de répondre aux petites variations de lumière qui se produisent dans le trajet du faisceau lumineux entre la lentille de la source lumineuse et la lentille de réception.
Pour qu'un objet soit détecté, il doit affecter l'intensité du faisceau lumineux atteignant le détecteur de lumière du capteur de l'une des deux façons suivantes :

L'objet doit briser ou masquer le trajet du faisceau lumineux entre la lentille de la source lumineuse et la lentille du récepteur : mode Rupture du faisceau.


L'objet lui-même doit diffuser ou réfléchir le faisceau lumineux vers la lentille de réception : mode Création du faisceau.

Capteurs d'espace

Les capteurs d'espace sont un excellent choix pour détecter un changement ou un objet distinctif sur une bande continue ou un rouleau d'étiquettes. En utilisant des techniques de détection du mode d'opacité employant une source lumineuse capable de pénétrer à travers la bande ou le rouleau, les capteurs d'espace peuvent enregistrer de légères variations de niveau de lumière et produire un signal de sortie pour un fonctionnement spécifique de la machine.


Un avantage significatif de la détection du mode d'opacité par les capteurs d'espace est que l'utilisateur n'a pas à se préoccuper du flottement de la bande ou de la lumière ambiante, y compris les flashs stroboscopiques. En fonction de ce que vous essayez de détecter, les capteurs de mode d'opacité peuvent vous fournir le signal de sortie souhaité pour exécuter les fonctions de la machine. Les applications typiques comprennent la détection d'étiquettes sur un rouleau, la détection de marques de repérage sur un matériau d'emballage imprimé et la détection de jointures sur des bandes continues de matériau.

Étant donné que la détection du mode d'opacité distingue le changement de niveau de lumière lorsqu'elle traverse une bande de matériau, celle-ci doit être translucide ou transparente. La plupart des bandes de matériaux d'emballage comme les films, les films métallisés et le papier laissent passer la lumière. Les matériaux opaques tels que la feuille d'aluminium ne laissent pas passer la lumière et ne peuvent donc pas être utilisés pour la détection du mode d'opacité.
Les différentes options de détection sont toutes optiques. Elles peuvent détecter un espace, un trou ou une ligne noire imprimée dans ce seul but. Celles-ci sont nécessaires pour déclencher le démarrage de chaque étiquette et l'imprimer dans la zone d'impression définie. Si ces paramètres ne sont pas correctement réglés, cela provoquera une erreur de l'imprimante ou un mauvais positionnement de l'impression.

Espace entre étiquettes

Entre chaque étiquette découpée à l'emporte-pièce, les résidus sont enlevés en laissant ce que l'on appelle un « espace entre étiquettes ». Le support ou la sous-couche supportant l'étiquette est généralement moins opaque que l'étiquette et le support ensemble. Des capteurs transmissifs spéciaux perçoivent les changements d'opacité là où une étiquette se termine et où une nouvelle commence. Les espaces entre les étiquettes sont généralement de 2 à 3 mm, mais ils peuvent également varier en raison de l'appareil d'application automatique des étiquettes et d'ajouts tels que les perforations entre les étiquettes.
S'il n'y a pas assez de contraste entre une étiquette et sa sous-couche, c'est soit qu'il ne passe pas assez de lumière pour que l'imprimante trouve le bord de l'étiquette, soit que, dans le cas d'étiquettes transparentes, trop de lumière traverse l'étiquette. Parfois, vous devez recalibrer les capteurs pour les adapter à un nouveau support, sinon vous devrez choisir une autre méthode pour détecter les étiquettes.

Entaille ou encoche ?

Pour créer plus de contraste, vous pouvez avoir besoin d'entailles ou d'encoches latérales découpées dans le support. Avant de décider d'utiliser des entailles ou des encoches, vous devez déterminer si vos capteurs sont « fixes » et verrouillés dans une position dans votre imprimante ou s'ils sont « mobiles ». Les capteurs fixes sont généralement situés soit au bord du rouleau d'étiquettes, soit au centre. Les capteurs mobiles peuvent être placés n'importe où sur la bande pour vous donner beaucoup plus de flexibilité quant à l'emplacement de vos découpes.

Les entailles de détection sont des trous ovales étroits souvent centrés dans le support entre les étiquettes, comme le montre la Fig. 01 ci-dessus. Ils nécessitent en général des espaces plus grands que la normale entre les étiquettes, parce qu'il est difficile de couper et d'enlever une petite entaille d'un espace normal de 2 à 3 mm, surtout si vous avez aussi des perforations entre les étiquettes.

Les encoches de détection sont découpées sur le bord du support comme montré sur la Fig. 02 ci-dessus et n'ont pas besoin d'un espace plus grand. Les encoches sont utilisées non seulement avec des étiquettes sur des supports brunes ou très opaques, mais aussi avec des matériaux d'étiquetage qui n'ont pas de support ou d'espace entre les étiquettes. Ceci explique pourquoi vous voyez souvent des étiquettes volantes avec des perforations entre chaque étiquette et quatre coins arrondis qui forment ces encoches.

Les encoches de détection sont découpées sur le bord du support comme montré sur la Fig. 02 ci-dessus et n'ont pas besoin d'un espace plus grand. Les encoches sont utilisées non seulement avec des étiquettes sur des supports brunes ou très opaques, mais aussi avec des matériaux d'étiquetage qui n'ont pas de support ou d'espace entre les étiquettes. Ceci explique pourquoi vous voyez souvent des étiquettes volantes avec des perforations entre chaque étiquette et quatre coins arrondis qui forment ces encoches.

Marquage par bloc noir

Certaines imprimantes d'étiquettes peuvent également être équipées d'un capteur « réfléchissant » qui repose sur des lignes de repérage ou des marques noires imprimées au verso du support de l'étiquette. La largeur de la marque noire est synchronisée avec la taille de l'étiquette pour indiquer à l'imprimante quand imprimer d'une étiquette à l'autre. Les marques noires sont particulièrement utiles lorsque les étiquettes sont « bout à bout », séparées uniquement par une perforation ou une découpe de la face avant. Comme nous devrons imprimer les marques noires pour vous, cette méthode de détection augmente le coût de la fourniture.


REMARQUE : Des marques noires, des entailles ou des encoches de détection sont généralement nécessaires lors de l'impression d'étiquettes transparentes où il n'y a absolument aucun contraste entre les étiquettes et le support.

Autres exemples de marques de repérage de blocs noirs au verso du support de l'étiquette :

Rien

L'absence de moyens de détection d'étiquettes, commes les espaces, entailles, encoches ou marques, n'est exigée qu'avec les supports continus. Ce sont des matériaux d'étiquettes imprimées mais non converties ni coupées, qui seront découpés à la taille de l'étiquette par la suite. Dans ce format, le capteur de l'imprimante ne détectera que le début et la fin du rouleau, il ne déterminera pas la zone d'impression qui peut donc être variable, avec impression d'étiquettes de tailles différentes sur le même rouleau.


Capteurs capacitifs et ultrasoniques

Ces capteurs de nouvelle génération utilisent la technologie capacitive ou ultrasonique, toutes deux sans optique, pour mesurer la distance et détecter les différences d'épaisseur de l'étiquette par rapport au support. Ils détectent donc les étiquettes que les capteurs optiques ne peuvent pas détecter, c'est-à-dire les étiquettes transparentes sur un support transparent ou les étiquettes opaques sur un support opaque.
Les capteurs utilisant la technologie capacitive ou ultrasonique n'ont aucune sensibilité aux couleurs ni aux contrastes. Cette technologie améliorée des capteurs dans les imprimantes d'étiquettes rend également le processus plus rapide et encore plus précis.

Comment fonctionne un capteur d'étiquette transparente

Détection capacitive d'étiquettes transparentes

Les capteurs capacitifs utilisent un champ électrique pour détecter la quantité de matière dans le capteur. Le champ électrique se situe dans l'espace entre un élément de détection situé dans la partie supérieure du capteur et la plaque de base mise à la terre du capteur. Le matériau de la bande placé dans cet espace modifie le comportement du champ électrique : plus il y a de matériau, plus le champ se modifie. L'électronique du capteur d'étiquettes transparentes détecte ces changements du champ électrique, ce qui rend les capteurs d'étiquettes capacitifs les plus précis du marché.

Capteurs capacitifs différentiels d'étiquettes transparentes

La détection différentielle est obtenue en utilisant deux éléments de détection en haut du capteur, qui créent des champs électriques vers la plaque de base. Lorsqu'une étiquette se trouve dans le capteur, les deux champs électriques se comportent de la même manière. Lorsqu'un espace entre dans le capteur, le champ électrique au-dessus de l'espace change, mais pas l'autre. L'électronique du capteur détecte cette différence et signale la présence d'une étiquette au contrôleur d'impression. Ce type de capteur ne voit que des changements d'épaisseur. Pour cette raison, le capteur a rarement besoin d'être réglé parce qu'il ne se soucie pas de savoir si l'étiquette est épaisse ou mince – il ne voit que les changements.

En raison de la façon dont les matériaux métalliques interagissent avec les champs électriques, si un design métallique tel qu'un logo en feuille de métal pénètre dans le capteur, le capteur voit de nombreuses différences entre les deux éléments de détection lorsque le design le traverse. Pour cette raison, les étiquettes utilisant un matériau métallique nécessitent une approche de détection différente, comme celle des capteurs uniques expliquée ci-dessous.

Capteurs capacitifs uniques d'étiquettes transparentes

Comme l'indique le titre ci-dessus, ce type de capteur capacitif ne possède qu'un seul élément de détection. Il mesure l'épaisseur absolue du matériau dans le capteur. Ce type de capteur est plus susceptible de nécessiter un réglage entre différentes étiquettes afin d'ajuster la mesure initiale de l'épaisseur. Ensuite, le capteur déclenche le contrôleur lorsque l'épaisseur dépasse un certain point ; ce point est calibré pour se déclencher lorsque l'épaisseur de l'étiquette est ajoutée à celle du support. Lorsque l'épaisseur dépasse le point de déclenchement, tout matériau métallique est ignoré par le capteur parce qu'il ne fait que rendre l'étiquette plus épaisse, mais le capteur s'est déjà déclenché.

Capteurs ultrasoniques d'étiquettes transparentes

La détection par ultrasons fonctionne un peu comme la détection capacitive unique, sauf qu'au lieu d'un champ électrique, elle utilise de l'énergie sonore à haute fréquence. Un transducteur de transmission (« haut-parleur ») situé à la base du capteur transmet le son à un transducteur de réception (« microphone ») situé en haut du capteur. La bande d'étiquettes réduit la quantité de son qui atteint le récepteur. Plus la bande est épaisse, moins il y a de son au niveau du récepteur. L'électronique du capteur mesure la pression acoustique au niveau du récepteur et déclenche la commande lorsqu'un bord d'étiquette est détecté. Cette technologie n'est pas sensible aux matériaux métalliques.


C'est la toute dernière technologie de capteurs d'étiquettes transparentes, mais ce n'est pas nécessairement le plus fiable pour l'impression à grande vitesse, bien que la précision soit mesurée en dixièmes de millimètre. Voir l'analyse sommaire ci-dessous pour plus de détails.

Capteurs d'étiquettes transparentes et vitesses d'impression/d'application

La performance d'un capteur d'étiquettes est la mesure de la précision avec laquelle le capteur détecte le bord de l'étiquette et comment cette précision est affectée par la vitesse. La performance du capteur d'étiquettes est l'un des facteurs à prendre en compte pour déterminer l'imprimante et le capteur les mieux adaptés à vos besoins d'impression.
De même, lorsqu'on utilise un dispositif d'application automatique d'étiquettes, la précision avec laquelle une étiquette est placée sur un produit et/ou un emballage est déterminée par de nombreux autres facteurs comme la mécanique de la machine et les autres capteurs chargés de détecter la position de l'emballage. Mais la précision du positionnement de l'étiquette ne sera jamais meilleure que la capacité du capteur d'étiquettes à localiser avec précision le bord de l'étiquette.

Overview

Les capteurs capacitifs d'étiquettes sont beaucoup plus rapides et précis que toute autre technologie de capteurs d'étiquettes, que l'étiquette soit transparente ou non.
Les tableaux ci-dessous montrent l'emplacement (le repérage) de 240 étiquettes consécutives détectées par différents capteurs. Une seule barre au centre de chaque graphique indique que les 240 étiquettes ont été placées avec une précision de ± 0,05 mm. D'autres barres indiquent combien d'étiquettes ont été placées différemment (selon la hauteur de la barre) et dans quelle mesure elles ont varié (à quelle distance les barres se trouvent du centre du graphique).
Lecture des graphiques de précision du capteur d'étiquettes

Capteurs optiques

Les capteurs optiques sont très précis à basse vitesse. À des vitesses plus élevées, leur précision se dégrade légèrement. Ils ne peuvent pas détecter les étiquettes transparentes. Choisissez une imprimante d'étiquettes à rouleau avec ce type de capteur si vous n'utilisez jamais d'étiquettes transparentes.

±0.1 mm à 70 m/min : 100 %

±0.1 mm à 220 m/min : 68 %

Capteurs capacitifs différentiels

Les capteurs capacitifs sont extrêmement précis à toutes les vitesses et les capteurs capacitifs différentiels ont des réglages extrêmement stables qui nécessitent peu d'ajustements.
Les encres métalliques ou autres matériaux métallisés peuvent interférer avec les performances du capteur et les encres noires à forte teneur en carbone peuvent également poser problème.
Choisissez une imprimante d'étiquettes en rouleaux avec cette technologie de capteur si la précision est importante et si vous utilisez des étiquettes transparentes mais jamais des étiquettes avec des matériaux ou des encres métalliques.

±0.1 mm à 70 m/min : 100 %

±0,1 mm @ 220 m/min : 100 %

Capteurs capacitifs uniques

Les capteurs capacitifs uniques fonctionnent bien avec les designs comprenant des empreintes et des encres métalliques, mais il peut être difficile de détecter avec précision les matériaux d'étiquettes en pleine feuille métallique avec ce type de capteur d'étiquettes.
Choisissez une imprimante d'étiquettes en rouleau avec cette technologie de capteur si la précision est importante et si vous utilisez des étiquettes transparentes et des étiquettes avec un design métallique, mais n'utilisez jamais d'étiquettes en pleine feuille métallique.

±0.1 mm à 70 m/min : 100 %

±0.1 mm à 220 m/min : 100 %<

Capteurs ultrasoniques

Les capteurs à ultrasons ont l'avantage de détecter la plus large gamme de matériaux. Mais ils sont les moins précis de toutes les technologies de capteurs d'étiquettes. Leur précision est directement liée à la vitesse et à la précision de la bande en continu, bien qu'elle diminue peu à mesure que la vitesse augmente.
Choisissez une imprimante d'étiquettes en rouleaux avec capteur ultrasonique si vous voulez pouvoir détecter n'importe quel type d'étiquette et pouvez tolérer des imprécisions de repérage, surtout à des vitesses élevées.

±0.1 mm à 70 m/min : 100 %

±0.1 mm à 220 m/min : 100 %

Source: Lion Precision© Technical Library Ref. Label 0041 2015

ÉTIQUETTES EN ROULEAUX : TAILLE DU SUPPORT

Le support du rouleau d'étiquettes est un cylindre en carton autour duquel les étiquettes sont enroulées. Il peut être installé dans et alimenté par votre imprimante d'étiquettes. Lorsque vous achetez des étiquettes en rouleaux, vous devez vérifier la taille exacte du support ou la gamme de tailles de supports applicables à votre imprimante d'étiquettes.

Chez AA Labels, nous disposons d'une gamme de 4 tailles de support courantes et standard :

25mm (1")
38mm (1½")
44.5mm (1¾")
76mm (3")

Lorsque vous commandez vos étiquettes en rouleaux via notre site Web, après avoir sélectionné la forme et la taille de vos étiquettes, vous devez sélectionner le matériau d'étiquette que vous souhaitez (Fig. 01) et à ce stade, on vous demandera de sélectionner une « taille de support » avant de continuer (Fig. 02).


Après avoir sélectionné la taille du support adaptée à votre imprimante parmi les options disponibles, vous pouvez parcourir le choix de matériaux disponibles en faisant défiler la page, ou affiner votre recherche à l'aide du filtre en haut de la page (Fig. 03 & 04).

Fig. 03

Fig. 04

Une fois que vous avez spécifié la forme, les dimensions et le matériau de l'étiquette, vous êtes prêt à entrer le nombre d'étiquettes requises et à obtenir un prix.

ÉTIQUETTES EN ROULEAUX : DIAMÈTRE EXTÉRIEUR

Chaque rouleau comporte une quantité maximale recommandée d'étiquettes, en fonction de la taille du support du rouleau sélectionnée, de la taille de l'étiquette et de la compacité et de la rigidité de la taille du rouleau complet. Vous devrez également spécifier le nombre d'étiquettes par rouleau et le nombre de rouleaux en fonction de la quantité d'étiquettes requises et du multiple de rouleaux produits.

Par exemple, une étiquette circulaire de 60 mm de diamètre est produite par 4 à travers le convertisseur et découpée en 4 rouleaux, et n'est donc disponible que par multiples de 4. Si le nombre total d'étiquettes requises est de 1000, vous devez entrer 250 étiquettes par rouleau et un multiple de 4 rouleaux (le multiple est toujours montré à titre indicatif) comme indiqué ci-dessous (Fig. 05).

Fig. 05

Après avoir entré la quantité, vous recevrez des informations sur le diamètre extérieur du rouleau comme indiqué ci-dessus (Fig. 05). Il est important de vérifier sur la fiche technique ou le mode d'emploi de votre imprimante que le diamètre extérieur du rouleau ne dépasse pas la taille de rouleau qui peut être insérée dans l'imprimante.

RECHERCHE PAR IMPRIMANTE THERMIQUE

Si vous achetez des étiquettes à utiliser avec une imprimante thermique (directe et/ou à transfert thermique), vous disposez également d'une fonction de recherche spécifique sur le site Web, qui se trouve dans le menu principal en haut de la page (Fig. 06).

Fig. 06

Dans le menu déroulant qui s'ouvre en passant la souris dessus, sélectionnez « Recherche par modèle d'imprimante thermique » au bas du menu « Étiquettes en rouleaux » (Fig. 07).

Fig. 07

Ceci vous permet ensuite d'effectuer une recherche plus poussée par fabricant d'imprimantes et de trouver votre modèle d'imprimante (Fig. 08).

Fig. 08

En cliquant sur une marque de fabricants d'imprimantes et en sélectionnant celle pour laquelle vous avez besoin d'étiquettes, vous obtiendrez des informations utiles telles que la taille de support de rouleau requise et le diamètre maximum du rouleau pour l'imprimante, ainsi que la largeur maximale de l'étiquette et de la zone imprimable, et l'accès aux versions téléchargeables de la fiche technique de l'appareil et du mode d'emploi (Fig. 09).

Fig. 09

Vous pouvez ensuite utiliser le filtre d'étiquettes montré plus haut pour choisir la forme et la taille de l'étiquette et procéder comme décrit précédemment pour sélectionner le matériau, la quantité d'étiquettes et le nombre de rouleaux.

IMPRIMANTES COMPATIBLES

Lors d'une recherche par imprimante thermique pour la sélection d'étiquettes, la compatibilité de l'imprimante sera indiquée dans le résumé en haut de la page (Fig. 09), mais dans tous les cas, les différentes méthodes de recherche convergeront vers la page des matériaux où il existe un autre contrôle de compatibilité d'imprimante disponible via les icônes d'imprimantes (Fig. 10).

Fig. 10

LA PROTECTION DES ROULEAUX D'ÉTIQUETTES EN TRANSIT

L'exécution des commandes d'étiquettes en rouleaux implique toujours un emballage sécurisé et la protection des rouleaux afin de minimiser les mouvements en transit et le risque d'abrasion à la surface des étiquettes. Ce qui est important pour toutes les étiquettes, qu'elles soient vierges ou imprimées, mais particulièrement lors du transport d'étiquettes ayant une couche thermochrome pour imprimantes thermiques directes, car tout contact risque de provoquer des marques noires sur la surface des étiquettes en raison de la chaleur produite par la friction.

Par conséquent, afin d'atténuer ce risque, toutes les étiquettes sur rouleaux sont livrées avec des étiquettes supplémentaires à la quantité commandée à l'extérieur du rouleau (un tour). Ainsi, en cas d'éraflures sur les étiquettes extérieures, celles-ci peuvent simplement être enlevées et jetées.

ASSISTANCE & INFORMATIONS

Email: customercare@aalabels.com
Tel. +44 (0)1733 588390

Publié dans: Impression d'étiquettes

SERVICE CLIENT
Nous sommes fiers de nos normes de service

Nous sommes fiers de nos normes de service pour toutes nos commandes d'etiquettes en ligne. Notre reputation de service repose sur notre gamme complète de produits et les delais d'execution des commandes, ainsi que sur l'experience et les connaissances combinees de notre equipe de service à la clientèle. Si vous avez besoin d'aide ou d'aide concernant le choix d'etiquette le plus approprie pour votre application, veuillez contacter notre equipe de service à la clientèle, via le chat en direct sur la page, notre formulaire de contact sur le site Web, par telephone ou par e-mail et ils se feront un plaisir de discuter vos besoins.

09.73.03.70.80 09:30 - 18:30